Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le sport dans tous ses états

Le sport dans tous ses états

Actualités, histoires extras-sportives, crises, défaillance du système..Les ingrédients sont là, c'est parti pour la recette!

La blague est terminée, Michel est viré!

La blague est terminée, Michel est viré!

On l'attendait, c'est tombé aujourd'hui : Michel n'est officiellement plus l'entraineur de l'OM. Mais l'a t-il été une fois cette saison?

Michel viré, c'est une page délicate de l'histoire de Marseille qui s'est achevée. Bien sur, il est pointé comme le responsable du fiasco. Seulement d'autres doivent également faire leur Mea culpa, Vincent Labrune en tête. Président fantôme depuis des mois, il a mal gérer le départ de Bielsa (qui n'hésitait pas à mettre à mal son autorité) et les termes du contrats d'El Loco n'étaient pas clair à l'aube d'entamer sa deuxième saison. Président absent sur le plan de la communication : on l'a que très peu entendu depuis le 13 Septembre 2015, date de la dernière victoire de l'OM à domicile. Il a laissé Michel géré la colère des supporters et a laissé l'Espagnol endosser toute la responsabilité de cette saison chaotique. Labrune a également mal géré le mercato. L'OM s'est vidé l'été dernier (Payet, Gignac, Ayew, Thauvin, Lemina, Morel) et ne s'est pas forcément renforcé (Diarra à part). Certains se sont montrés trop inconstants (Manquillo, Nkoudou) et d'autres traînent leur cadavre sur les pelouses de Ligue 1 (Thauvin, Alessandrini, Rekik). Que serait-il arrivé sans Diarra et Mandanda? La ligue 2 aurait ouvert ses portes à Marseille.

Margarita Louis-Dreyfus est également a blâmé. L'OM en vente? Pas en vente? On a jamais su jusqu'à 4 journées avant la fin de la saison. Sauf que tout le monde le savait. l'OM cherchait à mettre les comptes au vert (les ventes des meilleurs joueurs l'année passé) pour que le club puisse être racheté. Le projet de jeu? C'était le projet Dortmund l'année passé et cette année? Surement le projet "remontada" qui n'a pas fonctionné. L'actionnaire principale ne veut pas signer de chèques et se moque du club, des supporters et de l'histoire de l'OM. Robert doit se retourner dans sa tombe.

Les joueurs. Ha, la belle époque où les médias tartinaient de louanges les Mendy, Dja Djédjé, Alessandrini et consorts. Sauf que c'était Bielsa et que cet homme savait faire d'un joueur médiocre, un bon joueur, voir énorme sur certains matchs. Bref, "El Loco motive". Mais il ne fallait pas se laisser berner. La plupart des joueurs de cette équipe sont d'un niveau moyen ou pire. L'équipe tient sur deux hommes que sont le gardien et Diarra. Les autres n'ont plus la tête à l'OM depuis un moment et ne pense qu'à leur transfert de cet été. Ils se foutent de mouiller le maillot, de respecter ce club et son histoire.

Enfin, Michel. Mais que doit-on dire sur lui? Il est arrivé à la deuxième journée de championnat, avec son costard repassé, ses dents blanches. Mais sa valise de techniques et de schémas de jeu a du rester à Madrid. Jamais cette saison, les supporters n'ont compris ce qu'il voulait faire. A part mettre Diarra, Mandanda et Nkoulou (ou son cousin vu le niveau affiché par le défenseur), c'était le néant. Un schéma de jeu? Jamais. Un schéma tactique? Jamais. On presse, défend, contre-attaque? Avec Michel on fait tout à la fois mais on le fait mal. Les fondamentaux sont jetés aux oubliettes et les joueurs décident de s'entrainer ou non. Logique. Celui qui disait vouloir et pouvoir entrainer Madrid est désormais libre. Il a du prendre rendez-vous avec Florentino Perez pour remplacer Zidane.

La bonne nouvelle dans tout cela? C'est son départ. Un duo Passi/Boli pour terminer la saison. Mais après? Avec l'OM, on peut s'attendre à tout. Dans les papiers de Labrune (jusqu'au moment proche ou il sera dégagé à coup de pieds dans le derrière), le nom de Sampaoli était coché. Le fils spirituel de Bielsa au Vélodrome ? Si le club ne se trompe pas et ne prend pas le fils spirituel de Michel, ça va. Mais avec l'OM, on est à l'abri de rien.

Stats de Michel avec L'OM :

- 32 matchs : 8 victoires, 8 défaites et 16 nuls

- 40 points pris

- 25% de victoires

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article