Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le sport dans tous ses états

Le sport dans tous ses états

Actualités, histoires extras-sportives, crises, défaillance du système..Les ingrédients sont là, c'est parti pour la recette!

(Special JO - extra sportif) : Après le foot, natation et tennis ternissent l'image de la France

(Special JO - extra sportif) : Après le foot, natation et tennis ternissent l'image de la France

On pensait avoir touché le fond en 2010 et la coupe du monde de football où les joueurs n'avaient pas envie de descendre d'un bus. C'était la descente aux enfers du foot Français. Le foot et les supporters ont mis presque 4 ans à digérer ça. On se disait que c'était un moment d'égarement et surement un manque d'intelligence de la part de certains et que ce genre de dérapage ne pouvait se produire qu'une fois. Et bien non, lors de ces JO à Rio, deux sports se sont faits remarquer : le tennis et la natation. L'un a été un incident diplomatique, l'autre un règlement de compte publique suivi de diverses tensions. Retour sur le "Benoitgate" et l'affaire Agnel.

Rio, mardi 09 Août. Benoit Paire, tennisman Français, 32ème mondial à l'ATP se fait éliminer par Fognini au second tour du tournoi Olympique. Quelques heures après cette élimination, la FFT décide d'exclure le joueur de l'équipe de France. Les raisons : le joueur n'était pas en accord avec le règlement qui a été signé par l'équipe concernant la vie de groupe dans le village Olympique. Des sorties à répétition, plus de temps passé en dehors du village Olympique à câliner Shy'm plutôt que d'être avec les autres joueurs. Juste après son élimination, il avait déclaré "je m'en fous des Jeux, c'est un tournoi comme un autre. Je veux juste m'entrainer pour être prêt pour le tournoi de Cincinnati","Maintenant je sais comment ça se passe les Jeux, je suis content de partir". Bravo Benoît. L'esprit d'équipe, il ne doit pas en avoir entendu parler. En plus de ça, il tire à boulets rouges sur la Fédé "La Fédération, ils sont inexistants." Mais il fallait s'en douter. Ce personnage ne se concentre que sur son nombril. Ne comptez pas sur lui pour être solidaire ou pour mouiller le maillot. il en a tout simplement rien à faire. Le joueur n'en est pas à son coup d'essai. En 2009, il est viré du CNE (centre national d'entrainement) pour problèmes de comportements. Autre fait d'arme, à Bercy où il qualifie le public "d'abrutis dans les tribunes". Et les Jeux Olympiques dans tout ça "Ce n'est pas un objectif". Au moins c'est clair. Mais dans ce cas Paire est-il le seul coupable? Il avait prévenu que ce n'était pas un objectif pour lui et la Fédé le prend au lieu de prendre un Lucas Pouille en grande forme et qui était prêt à mourir sur le court. Donc la fédération se rattrape en virant le bonnet d'âne, mais vu son attitude depuis des années, la fédération s'est tirée une balle dans le pied au moment de le sélectionner. Rajoutez à cela un 0 pointé niveau médaille, ça fait beaucoup. En plus de ça, Mladenovic (en lice avec Garcia pour le double)charge la fédération : "La FFT est incompétente" (elle a du avoir une "Pairite aiguë"). Pour l'explication, il fallait que les deux joueuses jouent avec les mêmes tenues. Cependant, une était en rouge et l'autre en bleu. L'ITF (fédération internationale de tennis) a dit aux joueuses que ce n'était pas possible de jouer sans avoir les deux tenues identiques. Mladenovic a donc prêté l'une de ses tenues à sa partenaire qui a du la mettre à l'envers car elle n'avait pas les mêmes sponsors. Selon elle, la FFT avait oublié cette ligne du règlement et n'avait donc pas fourni une tenue en plus. On attend encore les sanctions pour cette sortie de route. Bref, lors de ces JO, le tennis Français est parti à vau-l'eau ! Heureusement la natation n'a pas laissé le tennis seul dans son marasme.

On a vite oublié les contre performances des nageurs Français (2 médailles d'argent) grâce au relais 4x200m. Mais, quelques heures avant, Yannick Agnel annonce qu'il ne pourra pas s'aligner. Il est souffrant. La fédération décide d'aligner Damien Joly, spécialiste du....15OOm. C'était évident. Comme si vous remplaciez un joueur de tennis par un de Ping-Pong. Bref, les 4 nageurs font la course et finissent 14ème sur 16 lors des séries. C'en est terminé du relais. Au micro de Nelson, Jordan Pothain lance une bombe "on a été abandonné. Il nous a lâché." Un autre nageur, Lorys Bourelly, s'exprime : "On avait un tel potentiel, ça me fout les boules". La natation Française fait face à une tempête. Surtout qu'Agnel se justifie quelques minutes plus tard "C'est un problème de communication, la DTN à fait le choix de mettre Damien Joly à ma place, je n'étais pas au courant. Je me serais défoncé, même souffrant". Alors que faut-il penser ? Encore une faute des instances? Agnel essaie t-il de se dédouaner ? On a eu deux versions, celle des relayeurs et celle d'Agnel. Quid de la fédé? Aucun son de cloche. Pour Alain Bernard, la fédération est fautive : "on est dans l'amateurisme le plus complet", "Quand tu n'as pas de capitaine, tu pars à la dérive". Quand on lui demande s'il aurait aimé entendre le président de la FFN, Bernard tacle encore "Les vrais chefs assument et protègent", "On l'entend jamais". Suite à ces propos, l'entraineur chef de l'équipe de France a répondu à l'ancien nageur "Un ancien nageur doit protéger l'équipe de France". Cependant, il est consultant, il est libre de donner son avis, que ça plaise ou non.

Cela peut être une coïncidence, mais les deux sports qui ont fait naufrage lors de ces JO (proportionnellement aux chances de médailles) ont été les deux sports qui ont terni l'image du sport Français. Avec ces deux incidents, il y a un constat qui revient : quel rôle joue la Fédération lors des Olympiades? Paire l'a dit, Bernard l'a confirmé : la fédération est inexistante. Autant on pourrait la blâmer sur la natation mais pas sur le tennis. Benoit Paire est un individualiste, il l'a toujours été. Mais la FFT a agi (même trop tard) en le virant. C'était une bonne nouvelle. Il n'avait pas sa place et se moquait des Jeux. Cependant toutes ces histoires n'aident pas le sport Français. Et on va se poser pas mal de question du côté des athlètes et des fédérations. Font elles vraiment le maximum pour mettre les sportifs dans les meilleures dispositions? Les sportifs se sentent-ils au dessus des règles? Tout le monde doit se mettre d'accord. La France aura au moins eu la médaille du bonnet d'âne lors des Jeux. C'est déjà ça.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article