Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le sport dans tous ses états

Le sport dans tous ses états

Actualités, histoires extras-sportives, crises, défaillance du système..Les ingrédients sont là, c'est parti pour la recette!

(Spécial JO) Rio 2016 : la France ne répond plus

(Spécial JO) Rio 2016 : la France ne répond plus

On les attendait ces Jeux. Une cérémonie haute en couleur qui signait le coup d’envoi de ces Olympiades. Une délégation Française pleine d’espoir et des étoiles plein les yeux.

Après trois jours de compétition, les étoiles ont disparu, laissant place aux larmes des tricolores. Seule éclaircie de ce calvaire : la médaille d’argent en natation sur le relais 4x100m nage libre et les deux médailles en équitation. Ouf. Mais ces 3 médailles ne font pas le poids face à toutes ces désillusions depuis Samedi.

Balmy, Gneto, Lacourt, Tsonga, Rembi, Pavia, Mahut/Herbert, Brunet, Mladenovic/Garcia, Bardet. Tous ces noms rêvaient de médaille, quelle qu’en soit la couleur. Et ils ont tous échoué sur leur sport respectif. Certains échecs sont sans discussion possible, d’autres sont très limites.

Le premier échec inattendu fut celui de Romain Bardet. Le coureur cycliste, dauphin de Chris Froome sur le dernier tour de France, espérait ramener la première médaille. Ce parcours à 3 ascensions convenait au grimpeur Français. Résultat : Trop en retrait, le Français finit loin du Vainqueur Van Avermaet. Julian Alaphilippe peut nourrir des regrets. Malgré une chute dans la dernière descente, il finit 4éme de cette course et pouvait espérer mieux.

Côté tatami, deux grandes chances de médailles chez les filles : Automne Pavia (3éme aux JO de Londres dans les – de 57kg) a échoué lors du combat de repêchage. Elle quitte le tatami en larmes, qui ne seront pas les premières, ni les dernières…

L’autre espoir, Priscilla Gneto (- de 52kg) a elle connu une cruelle désillusion. Lors de son combat contre la Suissesse Evelyne Tschopp, elle est disqualifiée sur une décision arbitrale. On lui reproche d’avoir attrapé la jambe de son adversaire et de toucher son pantalon, interdit dans le Judo. Seulement, sur la vidéo, elle ne la touche pas. En larmes en quittant le tatami, elle déclare juste après : « Les arbitres n’ont pas conscience de ce qu’ils brisent. Ce genre de décision, parfois on s’en remet, parfois non. » Le calvaire Français ne fait que commencer.

Côté tennis, c’est une hécatombe. Les 2 paires de double français, meilleurs chances de médaille sont sortis dés le premier et deuxième tour. En simple, Monfils est le dernier représentant Français en lice. Un triste bilan. La belle image du tennis vient des larmes de Del Potro qui sort Djokovic au premier tour. Il a tant galéré pour revenir après ses blessures au poignet. Un joueur qui méritait une grande carrière.

L’escrime a eu le droit aussi à son lot de sanglot. Lauren Rembi (épée) échoue à la 4éme place, en larmes. Quand à Manon Brunet (20 ans), elle fut aussi victime d’une décision limite des arbitres. En demi finale face à la Russe Sofia Velikaïa, elle mène 14/13, à une touche de la finale. Les deux femmes « touchent » en même temps sur le point d’après. La touche devait revenir à la française (à l’initiative de l’attaque) mais non, les arbitres en décident autrement. Du coup, la Russe revient à 14/14. La suite, on la connaît. La Française jouera une heure plus tard la médaille de Bronze mais s’inclinera encore, 15/10 face à l’Ukrainienne Olga Kharlan.

S’il fallait se rabattre sur un sport pour nous redonner le sourire, on miserait sur la natation. Camille Lacourt, qui avait raté l’or à Londres en finissant 4ème, voulait finir sa carrière sur une médaille sur le 200m dos. Il terminera à la 6ème place. Coralie Balmy ne décrochera pas de médaille non plus, terminant à la 8ème place du 400m. La belle image viendra du relais 4x100m nage libre, qui obtient l’argent. On attend également la finale de Charlotte Bonnet, sur le 200m nage libre aujourd’hui.

Qu’on se le dise, c’est un maigre bilan pour le moment. Loin des 40 médailles souhaitées. Bien sur, on attend les Volleyeurs, Handballeurs et Basketteurs pour les sports collectifs. Côté individuel, Riner, Manaudou et Lavillenie ne sont pas encore en course. On en attend beaucoup. En espérant qu’ils puissent sourire sur un podium et ne pas quitter RIO en larmes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article