Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le sport dans tous ses états

Le sport dans tous ses états

Actualités, histoires extras-sportives, crises, défaillance du système..Les ingrédients sont là, c'est parti pour la recette!

Ligue des Champions : Au niveau du jeu, le PSG est au fond du trou (de Bâle)

Ligue des Champions : Au niveau du jeu, le PSG est au fond du trou (de Bâle)

Des apparences trompeuses, voilà comment nous pouvons résumer la victoire du PSG hier face à Bâle. Du positif ? 3 buts marqués, aucun encaissé, une ambiance retrouvée. Sinon, le néant. Ou presque. Après pratiquement 3 mois de compétition, l'équipe stagne, Emery aussi.

Le PSG avait l'occasion de faire coup double hier soir au Parc contre les Suisses. Gagner et avoir un pied et 4 orteils en huitièmes de finale. De ce côté-là, mission accomplie pour les joueurs d'Unai Emery. Si on observe le match, on établit un constant plus critique, même alarmant. Durant la première demi-heure, les parisiens semblaient perdus, la charnière était aux abois, les milieux incapables de faire le moindre pressing et Di Maria ne devait pas être présent psychologiquement. Sans parler des deux latéraux qui ont tellement une tête gonflée qu'elle menace d'exploser à tout moment. Bâle dominait, a eu les occasions (5éme et 36éme) mais les poteaux ont sauvé Aréola. Seule éclaircie sur ce tableau noir? Adrien Rabiot qui prouve, match après match, qu'il a largement le niveau pour mettre Matuidi ou Motta sur le banc. En fin de mi-temps, un cafouillage a permis à DI Maria d'inscrire le premier but. Ouf, le PSG mène au score.

En seconde période, cela ne pouvait qu'être mieux. Paris s'est remis dans le sens de la marche et Bâle a sombré physiquement, malgré un deuxième poteau touché. Lucas alourdie la marque et Cavani inscrit le 3éme but sur un penalty. Un score flatteur pour un PSG peu flamboyant. Cela passera toujours en phase de poule. Pour le reste, cela risque d'être un peu plus compliqué si les Parisiens ne sont pas capables de passer la deuxième.

Emery n'est évidemment pas sur le terrain mais ses choix restent énigmatiques. Comment a-t-il pu expliquer à Jese et Ben Arfa qu'ils n'allaient jouer que 10 minutes? Surement pas en disant que l'équipe sur le terrain hier soir était excellente. Le risque pour l'entraineur est de perdre psychologiquement ces deux joueurs qui vont se dire que même quand l'équipe est nulle, ils ne jouent pas. Si le PSG veut aller loin, les cadres auront besoin de souffler et ces deux joueurs cités devront montrer qu'ils ont le niveau. C'est ce qu'on leur souhaite. Ce PSG a du boulot, Emery aussi. En espérant que les joueurs se remettent à l'endroit. C'est tout ce qu'on leur souhaite.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vigneron Jérôme 27/10/2016 15:44

Slt,
C’est bon de voir gagner le PSG en Ligue des champions. C’était un joli match.

Pierre Fustier 27/10/2016 16:08

Je suis d accord mais pas en jouant comme ça.. Ce n etait que Bale en face et ils ont vraiment eu du mal..